Df794a72d904ce1206bf38744719eed49c9980d6
A432df68e37332e9e9ec3e7f144b1e5eaa4b4dcc
8a32cdd0d204ad62583cfe10f445b1555d4c8c3e
E06be8735a9d4064114940c26cdb970bd595ba80
Fab21f83ebeaec4d09dda0d6fbc9154e1fc28a2a
1b5e3ee551b350ca4dcfb9967eab90ee0be6e2f0
Fermer
expos

La Peste À Marseille : Au Croisement Des Sources Historiques Et Des Témoins Archéologiques

La Peste À Marseille : Au Croisement Des Sources Historiques Et Des Témoins Archéologiques (2021)
Dans le cadre de l'exposition « Chercheurs de peste » Tirant son étymologie du latin pestis, « le fléau », la peste figura longtemps au premier rang des maladies infectieuses les plus redoutées.

Si, en dehors des médecins et épidémiologistes, elle a, de longue date, inspiré les chroniqueurs et constitué un sujet d'étude pour les historiens, ce n'est comparativement que plus récemment que ses témoins matériels ont intégré le périmètre thématique et chronologique de la recherche archéologique. Dans ce domaine, Marseille et sa région sont particulièrement intéressantes car elles ont été le théâtre, depuis près de 25 ans, de l'exploitation de ces "archives du sol", plus particulièrement pour l'époque moderne et singulièrement pour l'épidémie de 1720-1722. Ces études explorant le passé n'en comportent pas moins une résonance toute particulière sur certaines problématiques actuelles de santé publique.

Publié le 23/02/2021


Mots clés :