Bf283e57faa3408d94c429d08392fbc9eaecf38d
4a2ec1c6666824366cf0133cab4ff1a65fd3b3e2
7dbe62226af4b8d440084a4c644800d354986ba8
4d99efb90712571879111ac3010431cca2f7312a
Fermer
expos

Contempler le Chant du Monde à Angers

A6d6f75fcb6cece828b95a478eea584ddc51d08e
De l’apocalypse nucléaire d’Hiroshima à la conquête de l’espace, Jean Lurçat fut un attentif spectateur du 20ème siècle.


Fasciné par cette période, il l’immortalisa dans son Chant du Monde, un ensemble poétique de 10 tapisseries (80 mètres de long) qui se découvre dans son musée, complètement consacré à ce sujet. L’artiste, inspiré par la célèbre Tenture de l’Apocalypse, livre un message intelligent sur les espoirs et les menaces qui pèsent sur l’homme moderne à travers ces moments marquants.Le musée rend hommage également au travail de Thomas Gleb, grand talent de l’art texile, et donne à réfléchir sur les filiations entre son travail et les oeuvres du créateur vosgien.

Publié le 29/07/2021 Auteur : Alexis Schuft

Musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine.
4, boulevard Arago, Angers.
A partir du 19 mai.
6/3€/Gratuit
musees.angers.fr


Mots clés :