01f52a353b2319b1df8d167162e8d8fa48bafa7e
F6a2073602a61a9ecc119322d8f755d668eec1d5
D3c6b2dab937ffa606308804d3693637d82ee1ca
85681905323b805cdde55609ef4e1241a3ea6472
Fermer
danse

Waré Mono

Waré Mono (2024)
Comment réparer les blessures et les rendre belles ? Le Kintsugi, art japonais de la réparation des objets, sublime les fêlures en colmatant les fissures apparentes avec de l’or.

 Kaori Ito s’en inspire pour œuvrer sur la restauration de l’enfance. Sous la magie de ses mains, jointes à celles du danseur Issue Park, une marionnette à taille humaine prend vie. Représentant l’enfance, celle-ci se transforme au fil du spectacle, comme sous les effets du temps qui patine les corps et les âmes. Suivant la conviction que l’humanité se construit sur des failles, les deux artistes les accentuent, les ornent, les soignent pour les rendre précieuses et lumineuses. Dans Waré Mono, sublimer les cicatrices devient une manière de faire apparaitre la vie, refaire le monde et se sauver soi-même.

Publié le 18/04/2024


Mots clés :