Fermer
classique

MOULIÂNDO

MOULIÂNDO (2022)
De retour d’un voyage sur la terre de ses ancêtres, le violoncelliste franco-guinéen Olivier Koundouno explore les ressources d’une identité plurielle dans un seul-en-scène musical captivant

De retour d’un voyage sur la terre de ses ancêtres, le violoncelliste franco-guinéen Olivier Koundouno explore les ressources d’une identité plurielle dans un seul-en-scène musical captivant : mélodies traditionnelles, improvisations, extraits du répertoire classique, évocations d’instruments Kissi à sonnailles et sons électroniques dessinent un univers poétique intime et chatoyant.

La richesse et l’étendue de l’univers musical d’Olivier Koundouno découragent toute tentative de classification. Musique du monde autant qu’expérimentale, écrite mais également improvisée, acoustique et acousmatique, elle est le reflet d’une trajectoire artistique où dominent curiosité musicale et recherche d’altérité. Issu d’une famille franco-guinéenne au sein de laquelle toutes les musiques se côtoient, de la « grande musique » au negro spiritual, Olivier Koudouno est un artiste accompli aux nombreux talents. Violoncelliste solide, partenaire sollicité par des artistes de tous horizons, il a également développé un goût prononcé pour le dessin et l’aquarelle, pratiqués au quotidien comme une résonance à sa musique. À la recherche de racines familiales ancestrales, il entreprend un voyage en Guinée forestière dans le village natal de son père. Il y est accueilli en musique, omniprésente dans la culture Kissi, ce trésor retrouvé qui lui inspire le projet d’un solo. Ce sera Mouliândo – le mélange en langue kissi – une fresque composée de plusieurs tableaux, évocation musicale de retrouvailles exaltantes, nourrissantes. Par l’ajout de petits accessoires sur son instrument qui rappelle les sonnailles des instruments traditionnels, par de subtils dispositifs d’amplification et de transformation électronique du son, Olivier Koundouno nous entraine dans sa quête pudique hommage délicat à celles et ceux qui le précèdent.

« Depuis mon voyage initiatique en Guinée, propulsé par la puissante émotion de retrouvailles familiales sur la terre de mes ancêtres, j’éprouve le besoin d’entreprendre une plongée musicale à travers mes racines. Plus précisément c’est sur mon identité afro-européenne que je souhaite me pencher par le prisme de mon violoncelle. […].
Dans cette performance solo je décide de cultiver mon « noir et blanc ». Faire cohabiter sur scène ma part africaine et ma part d’ici. Un « noir et blanc » sans gris mais en couleur ! Les couleurs de mes rencontres musicales venues résonner avec mes racines ou les questionner. »
Olivier Koundouno 


Distribution :
Olivier Koundouno: violoncelle
Gwenaël Coffy: son

Publié le 02/09/2022


Mots clés : violoncelle