B7295d194aa8ae13ddd1cb711db322f7203e58db
D989f0c8ffc769473b5b6901966735de3a35f563
Fermer
danse

LES NUITS DU CHÂTEAU - Festival de Danse de la Tour d'Aigues - 4ème édition

LES NUITS DU CHÂTEAU - Festival de Danse de la Tour d'Aigues - 4ème édition (2022)
Se retrouver autour de la danse dans ce joyau patrimonial du Château de la Tour d'Aigues, la 4ème édition du Festival de danse contemporaine aura lieu du 7 au 9 juillet

Le Château de La Tour d’Aigues est un écrin d’une grande beauté : Imaginez les soirées d’été de juillet, un Festival de Danse, des artistes d’exceptions au cœur des pierres de notre Patrimoine. Ambiance feutrée vibrante d’histoire et de contrastes, façades majestueuses et torturées reflétant les corps en mouvement, le château sublime la danse, alliant sans complexe passé et présent, tradition, modernité et innovation.

La scène placée au centre de la cour d’honneur du Château de la Tour d'Aigues offre un lieu de représentation de premier ordre pour les artistes.

Le parvis du château et sa magnifique façade offrent un cadre magique aux avant-soirées du Festival. Le public pourra s'y restaurer, s'y désaltérer  tout en découvrant nos artistes invités : musiciens, danseurs ... La grande terrasse du château, cadre idyllique, accueillera les entractes et fin de soirées festives.

7 Juillet - Soirée WANG-RAMIREZ  : 

Une soirée exceptionnelle avec la compagnie WANG-RAMIREZ : leur dernière création YOUME et leur pièce phare WAM. Un monde chorégraphique d’une grande finesse empli de poésie, de beauté et d’humour !

- W.A.M. (We are Monchichi)

Direction artistique, conception, chorégraphie : Honji Wang et Sébastien Ramirez

Avec : Marco Di Nardo et Mathilde Lin

W.A.M. We Are Monchichi raconte avant tout la vie dans toutes ses dimensions, sociales, psychologiques, et s’attarde sur l’être ensemble dans un autoportrait conjoint, ouvert sur un monde de la diversité culturelle et artistique. W.A.M. reprend l’interrogation quant aux identités multiples que nous portons en nous. La pièce questionne aussi le regard des autres et la manière dont on peut bousculer les stéréotypes. Dans cette nouvelle distribution, la danseuse Shihya Peng est née à Taiwan mais vit à Paris, quant à Marco Di Nardo, il est né à Naples mais vit à Berlin. Ce qu’ils racontent ? Quelques épisodes de leurs vies d’immigrés, parsemées de malentendus, d’essais plus ou moins heureux d’adaptation, et de doutes, avec un humour en demi-teinte et pas mal d’autodérision. Ils nous livrent en prime leur vision de la France en mêlant à vitesse grand V hip-hop et danse contemporaine. On devine une fable immergée, qu’une danse à portée universelle déploie comme un sublime ballet cosmopolite, une danse de combat pour l’harmonie. Tandis que les éclats de textes de Fabrice Melquiot offrent une réflexion en forme de sourire sur l’identité culturelle et le sentiment d’appartenance.

 

- YOUME (you are you and me i’m me) – création 2021

Direction artistique, Honji Wang etSébastien Ramirez

Chorégraphie, Honji Wang

Avec Sara Jimenez, Kalli Tarasidou, danse Et Elsa Guiet, violoncelle

Une pièce dédiée à l’exploration humaine Passation entre Amazones contemporaines, des femmes debout, prêtes au combat pour la beauté, pour l’équité, se dresseront en plein brouillard pour emplir l’espace de YOUME.

En mettant en scène des duels, duos et trios de figures féminines puissantes, belliqueuses ou complices, le propos de YOUME révèle des cultures distinctes, incarnées d’abord par deux danseuses : le hip-hop, le flamenco.

Les racines ici en fusion brouillent les cartes d’un jeu où les territoires s’opposent et se confondent, où l’identité de chacune s’ouvre à mesure qu’elle tente de s’affirmer.

Si la danse est la musique du corps, la musique, celle de l’âme, s’incarne ici dans le violoncelle comme prolongement du corps, invité à partager la scène avec les deux danseuses pour tenter de transformer l’espace, le temps, le son en une seule et unique narration poétique.

Ici, trois métaux précieux fusionnent et peu à peu s’affirment, comme en une joute, la reconnaissance et l’acceptation de la différence, l’adaptabilité à la poésie, au rythme, à l’imaginaire, à la mémoire de l’autre. L’empathie, le magnétisme de l’identification subjective dans le mouvement chorégraphique est une force motrice puissante.

 

8 Juillet - Soirée ART FOR GAIA - Soirée Famille  : 

Pour la première fois aux Nuits du Château une soirée dédiée à la Famille avec L’ENFANT ET LA ROSE inspiré du Petit Prince pour tous les enfants y compris celui que vous avez été un jour, Un atelier danse et une après-soirée festive sur la terrasse

L’ENFANT ET LA ROSE

Inspiré du petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry

Chorégraphie et mise en scène : Florencia Gonzalez

L’enfant et la rose est un spectacle qui s’adresse à tous les enfants y compris à l’enfant que nous avons été un jour…

Cette œuvre, destinée à être comprise par des enfants, est le véhicule privilégié d’une conception symbolique de la vie. Il s’agit d’une interprétation chorégraphique personnelle d’une partie de l’œuvre de Saint-Exupéry à travers laquelle je réinvente des passages du livre et en fais l’objet d’une abstraction dansée

Ce conte poétique aborde de manière subtil les relations humaines et leur complexité. Histoire d’amour et d’amitié se succèdent en passant par de drôles de personnages qui embarquent l’enfant dans des situations improbables.

Ce voyage raconté à travers les yeux d’un enfant est notre voyage a chaque un… il reste d’actualité à jamais.

Le point de départ de cette pièce est bien évidement une analyse minutieuse de l’œuvre littéraire de Saint-Exupéry. Sans aucun doute, en tant qu’immigrée je me sens représentée dans ce personnage qui découvre d’autres planètes.

J’ai eu envie de me replonger dans mon enfance en argentine. S’est apparu comme une évidence, « Le petit Prince » a été mon premier lien avec la France comme pour beaucoup d’enfants dans le monde entier.

Depuis 2020 la thématique de l’absurdité du monde qui nous entoure est particulièrement d’actualité. Se questionner à ce sujet semble d’une importance cruciale…

ATELIER CHOREGRAPHIQUE POUR LES ENFANTS DE 6 A 12 ANS

19h-20h sur la terrasse du château

Pour cette quatrième édition les Nuits du Château vous propose une soirée famille dédiée à tous les enfants y compris à l’enfant que vous avez été un jour. Avant le spectacle nous invitons les enfants à participer à un atelier chorégraphique sur la terrasse du château pendant que leur parents profiteront de l’avant-soirée.

L’atelier conçu par Florencia Gonzalez et inspiré du spectacle l’enfant et la rose sera donné sur la terrasse du château et sera encadré par une équipe de bénévoles. Les enfants seront pris en charge à la porte du château à 19h et remis à leurs parents au même endroit à 20h.

A la suite du spectacle vous serez invité à nous rejoindre sur la terrasse pour faire la fête tous ensemble.

Une fois que l’enfant dispose de son billet, vous pouvez réaliser l’inscription sur la page billetterie.

Tarif : compris avec une place de spectacle

Lieu : terrasse

horaires : 19h

Point de rendez-vous : porte du château à 19h

 

9 Juillet - Soirée GRENADE  : Les danseurs passent de l’ombre à la lumière dans une création pleine d’énergie de fougue et de passion…saisissant!!!

PHOENIX - Création 2021 pour les 30 ans de la compagnie Grenade.

Le Phoenix est un oiseau fabuleux qui se brûle lui-même sur un bûcher et qui renaît de ses cendres. Il symbolise les cycles de la mort et de la résurrection. Grenade a vécu des années en accumulant les énergies, en décryptant des concepts, des propositions chorégraphiques multiples. Il est temps de repartir à zéro et de se réinventer.

Fêter les 30 ans de Grenade

L’idée générale est de mettre les danseurs au centre du projet en laissant leur créativité s’exprimer autour d’un thème que je leur ai proposé : Phoenix.

La période particulière que nous avons traversé a généré chez eux, me semble-t-il, des désordres, des pertes de repères, des remises en question ?

Comment leurs corps a-t-il évolué ?

Ont-ils développé de nouvelles matières ?

À partir de là, travailler autour du Phoenix : renaître de ses cendres, oui mais comment ? Chaque danseur devra structurer un “tableau” qui nous permettra de construire une trame passant alternativement de l’ombre à la lumière…

D’ores et déjà des propositions fulgurantes : des créatures venues en meutes, se transformant tour à tour en matière animale, végétale, aquatique ou endossant la dureté des machines ; tentatives désespérées pour amener la meute au silence et l’apaisement, puis en folie soudaine emportant tout sur son passage ; alors solos, duos, trios se détacheront pour faire évoluer les créatures vers la lumière.

La scène vidée de tout, et gagnée par la vacuité de l’enfermement laissera la lumière ciseler l’espace pour créer un univers “mental” suivant l’évolution des matières proposées.

Les costumes couleur terre et légèrement brûlés laisseront parfois place à des teintes plus douces, pastels, propre à un relâchement de la tension.

La musique nous emportera tour à tour grâce à des trames puissantes vers un univers mental profond, ou s’allègera pour permettre respirations poétiques voire jubilatoires.

Comment se sortir de tout ça ? C’est ce qui motivera notre recherche tous ces mois durant.

Direction artistique Josette Baïz

Chorégraphie Josette Baïz et les danseurs

 

Billetterie en ligne : www.lesnuitsduchateau.com
Vente directe : Office de Tourisme / Château de La Tour d’Aigues
07 68 98 69 90

Publié le 20/05/2022