Fermer
théâtre

Le maitre et Marguerite Mikhaïl Boulgakov

Le maitre et Marguerite Mikhaïl Boulgakov (2019)
Le Bien et le Mal ne sont-ils pas les deux faces d'un même visage ? Et quelle autre voie que celle de la poésie pour s'extraire de ce monde absurde?

Mise en scène: Solène Castets

 

Distribution:

Léopold von Bernstorff, Cyril Caujolle, Valentin Faraut, Nicolas Galanos, Sandrine Berberian, Sandra Levy, Catherine Philippot, Lisa Troullier

 

Moscou, XXème siècle, Union Soviétique.

Ivan, jeune auteur et metteur en scène, tente péniblement d'achever la rédaction de sa pièce. Il est critiqué, parce qu'il y parle de Jésus... Pourquoi un tel sujet dans une époque ou l'athéisme est de mise, et puisqu'il est établi désormais que seul l'homme gouverne le Monde ? La brèche est ouverte, et Woland, pour ne pas dire le diable, fait son apparition dans les rues de Moscou.

Ivan est parachuté dans un hôpital psychiatrique, les disparitions s'enchaînent, Moscou se trouve brutalement plongée dans un monde fantastique, furieusement drôle et incontrôlable.

 

Mais à l'hôpital, Ivan fait une belle rencontre : un écrivain, "le Maître", vient lui confier son histoire. Il évoque son chaotique parcours dans les cercles littéraires corrompus de Moscou, l'échec de son roman sur Ponce Pilate, mais aussi sa rencontre avec une mystérieuse jeune femme, Marguerite, dont il tomba follement amoureux.

 

La réalité rejoint la fiction, le mythe s'invite dans la modernité, il n'y a plus de certitudes. Le Bien et le Mal ne sont-ils pas les deux faces d'un même visage ? Et quelle autre voie que celle de la poésie pour s'extraire de ce monde absurde, follement burlesque et machiavélique ?

Publié le 27/06/2019


Mots clés :