Fermer
classique

LA TRAVIATA

LA TRAVIATA (2024)
« Celui dont les yeux restent secs n’a pas de coeur humain dans la poitrine », a écrit un critique après une représentation du plus célèbre des opéras de Verdi.

Inspiré de La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils, La Traviata allie la profondeur des sentiments à l’efficacité dramatique d’une partition de génie. Le rôle a attiré toutes les sopranos du monde, mais il est redoutable car il réclame une grande actrice doublée d’une chanteuse qui aurait trois voix (au moins) en une. Colorature, dramatique et lyrique. Voire anémique…
Mise en scène par Visconti à Milan, Maria Callas a livré l’une de ses incarnations les plus fascinantes. La scène d’amour de l’acte I, la scène du sacrifice de l’acte II et la mort de Violetta sont parmi les sommets de toute l’histoire de l’opéra. Mais chaque détail d’instrumentation, chaque soupir, chaque inflexion émerveillent l’auditeur et serrent son coeur. Ruth Iniesta, Julien Dran et Jérôme Boutillier en ont un.
Bouleversant !

Publié le 30/01/2024


Mots clés :