389894f52c4172228e67833f12522ba94218387b
D806ea031d842e3065172d90cac3e456a576a3b4
Fermer
concerts

Krystle Warren

Krystle Warren (2022)
Jazz ? Blues ? Folk ? Country ? Difficile de vouloir ranger Krystle Warren dans une seule boîte ; le « genre » dresse une liste trop étriquée pour elle. Ce qui est clair, c’est cette voix ; un contralto qui peut grogner et couler tour à tour dans l’espace de la chanson.

Originaire de Kansas City, son premier album, Circles, fut salué par la critique dès sa sortie en 2009. La suite, ambitieuse, Love Songs (2012), impressionnera autant. Avec vingt-sept musiciens en studio, ce double album est magnifié par des cordes, des cuivres et de splendides harmonies. The Guardian titre « un des meilleurs albums de l’année ». 

En 2017 sort Three The Hard Way : une sélection pure et brute qui met Krystle en valeur à la batterie, basse, guitare, piano et dobro. Un  album, co-produit avec un ami de longue date, Ben Kane (D’Angelo, PJ Morton, Cece Winans). En explorant gospel, chants de travail, blues et folk, l’album nous raconte l’histoire de l’émeute raciale de Tulsa en 1921, tout particulièrement dans ‘Red Clay’. Toujours hybride et sans concession, fidèle à l’âme des musiques noires qu’elle transcende avec une incroyable force émotionnelle, elle est actuellement en cours de création d’un nouvel album.

« J’ai grandi parmi des Baptistes du Sud des Etats-Unis, avec à l’église une chorale incroyable » explique Krystle. « J’ai commencé à écouter de vieux enregistrements provenant de différentes chorales gospel, et le blues. J’ai commencé à réapprendre son langage. Il fait partie de moi depuis toujours. » Three The Hard Way, 2017, Parlour Door Music.

Publié le 03/11/2022