classique

Hommage au Comte de Cessole

Hommage au Comte de Cessole  (2020)
Œuvres pour piano seul de Liszt, Mendelssohn, Meyerbeer, Rossini.

Félix Godefroid

Danse des sylphes pour harpe solo

Giovanni Bottesini

Tarantella pour contrebasse et piano

Hector Berlioz

Roméo et Juliette, opus 17, Scène d’amour

Charles Gounod

Faust, « Air des bijoux »

Giuseppe Verdi

La Traviata : « Amami, Alfredo »

Niccolò Paganini

Introduction et variation sur « Non più mesta» de Rossini

Richard Wagner

Tristan und Isolde, «Liebestod»

 

Soprano Anne Calloni
Ténor Hyoung-Geun You
Harpe Cécile Maudire
Violon Hildegarde Fesneau
Contrebasse Fabrizio Bruzzone
Piano Roberto Galfione

Direction musicale Frédéric Deloche

À l’occasion de l’édition en facsimile d’un important ouvrage du comte de Cessole, philanthrope et ami des arts niçois, c’est à un concert en forme de voyage sur les ailes du romantisme que nous vous convions. Romantisme italien avec Paganini, Bottesini et Verdi, français avec Berlioz et Gounod, allemand avec Wagner et sa sublime mort d’Isolde, ou encore le plus rare Félix Godefroid, compositeur belge qui révolutionna le monde de la harpe.

Publié le 17/08/2020


Mots clés :