expos

Cinq- Sophie Calle : Parcours d’expositions

Cinq- Sophie Calle : Parcours d’expositions (2019)
Sophie Calle rend hommage à sa mère Rachel, réincarnée en girafe sous la coupole ovale de Pierre Puget. A la manière d’un récit policier, elle dissémine des objets personnels sur le mobilier ancien du musée Grobet Labadié, théâtre de souvenirs diffus.

Le musée Grobet-Labadié rouvert pour l’occasion, le musée des Beaux-Arts, le Muséum d’histoire naturelle, la Chapelle du centre de la Vieille Charité, et le Château Borély sont investis par les oeuvres de l'artiste.
Elle nous propose un parcours sans début ni fin, une sorte de jeu de pistes en cinq actes, en cinq musées.

Parce que, c'est la réponse qu’elle donne à la peinture du musée des Beaux-Arts, comme un pied de nez à l’Art et son académisme artificiel.
En face, au Muséum d'histoire Naturelle, les petites annonces du chasseur français, collectées par l'artiste, laissent part à un langage tendre et cru, ou la quête d'amour se lit avec humour.
Enfin, ce cheminement s’interrompt au château Borély, face à la rade de Marseille. Des habitants d’Istanbul sont filmés alors qu’ils découvrent pour la première fois cette étendue infinie qu'est la mer.

Les histoires de Sophie Calle sont inclassables. Elle suit des inconnus dans la rue, les photographie, raconte leurs trajets, ou elle met en scène sa propre vie, chine des objets et animaux empaillés... Associant "image et narration", ses installations, photographies, vidéos, et films donnent naissance à une mythologie personnelle où la vie et l’oeuvre ne font plus qu’un. Un effet de ce jeu de cache-cache consiste à ne jamais savoir où s'arrête la réalité et où commence la fiction.
 

Programmation artistique détaillée
 

Les Musées de Marseille confient l’organisation de plusieurs temps forts de leur programmation au chorégraphe David Llari avec Le Ballet de la Danse Physique Contemporaine qui crée des pièces spécialement pensées autour des expositions. Le Ballet de la Danse Physique Contemporaine réalise à cette occasion un parcours chorégraphique constitué de solos, duos ou trios pour les cinq lieux investis par Sophie Calle, invitant le public à un voyage dans l’intimité de ses oeuvres et d’y découvrir de nouvelles histoires aussi inspirantes que passionnées.

Ce parcours chorégraphique sera proposé dans les cinq musées accueillant l’exposition cinq jeudis durant la période de l’exposition - durée 20 minutes :

Publié le 14/01/2019


Mots clés : parcours