1dd08f185e451633876d5514e0cdd8029674f892
Cff5177d934e50170450deced4a91bace93970bd
78246411567695868b83be541d8715c805676b15
0d1958ece1b13b7971814649033195dc3942f80f
Fermer
théâtre

ARCHÉE

ARCHÉE (2021)
Avec ce spectacle choral magnifiant la puissance de la femme, Mylène Benoit rappelle que l’histoire de l’humanité n’a pas toujours été écrite par des hommes.

Kyoto, Japon. Le ciel, la nuit étoilée. Au sortir d’un concert, Mylène Benoit découvre un groupe de femmes qui pratiquent un art martial millénaire : le Kyudo, tir à l’arc traditionnel. Elle est saisie par la force à la fois spirituelle et guerrière de leurs gestes. La puissance ancestrale de leurs corps tendus vers la cible rappelle à la chorégraphe que ces gestes féminins – et à travers eux une idée de leur place dans la construction de l’histoire – ont disparu de la mémoire officielle de l’humanité avec l’avènement du patriarcat. Avec Archée, Mylène Benoit crée une pièce où le corps de la femme est «une arme de connaissance, un outil de relation perpétuelle au monde». Construite dans un dialogue constant avec dix femmes, performeuses et musiciennes, venues de différents horizons (Israël, Chili, Suède, Taïwan, France…) Archée formule de nouvelles « hypothèses de réalité historique » pour convoquer une mémoire équitable qui permet de nous réparer, de réarmer ensemble l’avenir des hommes et des femmes.  

Les archées sont l’une des trois premières formes de vies sur terre. Arkhè (ἀρχή), dans la philosophie grecque, signifie l'origine, le fondement, le commencement. En référence à la plus ancienne signification d’« ἀρχή [arkè] », le terme de « matriarcat » signifie « mères depuis le début ». Cela renvoie à la fois au fait biologique que, étant celles qui donnent naissance, les mères sont à l’origine de la vie et qu’elles sont aussi les créatrices des commencements de la culture. C’est aussi un terme employé par les alchimistes pour désigner Le principe de la vie. L’archée, c’est la portée d’un arc.

Publié le 02/06/2021


Mots clés :