A3c8abc52bb967e4e4f18d2597b1540c7907e9f1
6cdcf7279843ce38975c2d6cae249d72893331f3
61adc72cdee658ea8a5bdf5272b9295c681c1742
95e0e4be1256961f12f09017840f7ceb28d66392
Fermer
concerts

Andando Lorca 1936

Réserver
Andando Lorca 1936 (2021)
Andando réunit des talents autour d'un rêve commun : faire revivre, le temps d'une soirée musicale endiablée, l'âme et les rêves du poète Federico Garcia Lorca.

La musique – si importante pour Federico Garcia Lorca, qui faillit devenir pianiste concertiste et était passionné de musique populaire, de flamenco et de gospel – est ce qui permet l’accès le plus direct à sa poésie et à son univers, que l’on soit néophyte ou spectateur averti. Six comédiennes chanteuses (dont Camelia Jordana) et trois musiciens reprennent donc ses textes, sur des musiques de Pascal Sangla.

À l’aube du 19 juillet 1936, dans un petit village espagnol, au début de la guerre civile, on enterre Bernarda Alba, décédée la veille. Pour ses six filles, après l’enterrement et la fête, vient l’invention de vies nouvelles. Dans le village, on entend les bruits de la guerre. Il faut choisir son camp. Une seule demeure dans cette maison bien trop grande, incapable d’imaginer sa vie autrement, choisissant alors le camp des fascistes. Pour les cinq autres, des avenirs différents se profi lent. Une s’engage dans la résistance et prend les armes. Une autre émigre en Amérique pour travailler dans la troupe de Margarita Xirgu. La mystique de la famille choisit d’entrer, elle, dans les ordres. Une autre encore devient une grande figure intellectuelle engagée et féministe. La dernière part à la recherche de l’Amour, l’unique chose qui compte pour elle.

La mort, l’amour, l’engagement politique, la liberté, le voyage : autant de thèmes qui sont au coeur de l’oeuvre de Lorca et auxquels la musique, mêlée au jeu, permet d'accéder. Andando c’est la rencontre de voix différentes, d’un univers poétique, de tempéraments féminins, et de six comédiennes qui désirent travailler ensemble.

Publié le 27/10/2021