1dd08f185e451633876d5514e0cdd8029674f892
Cff5177d934e50170450deced4a91bace93970bd
78246411567695868b83be541d8715c805676b15
0d1958ece1b13b7971814649033195dc3942f80f
Fermer
théâtre

Noire

02e2dc345d532e7c06a69004eaaaeacf3fe486a6
Tania de Montaigne, autrice du livre Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin, adapte et interprète son roman au théâtre et confie la mise en scène à Stéphane Foenkinos.

 

Rien ne présage le destin de Claudette Colvin, bonne chrétienne, élève afro-américaine sage et timide. Cependant, ce 2 mars 1955, en rentrant de l'école, à Montgomery en Alabama, elle décide non seulement de ne pas céder sa place à une personne blanche, mais elle plaide non coupable, pour la première fois dans l'Histoire. À 15 ans, elle devient donc, avant Rosa Parks et même Martin Luther King, une figure essentielle et pourtant oubliée de l'histoire de la lutte contre le racisme et pour les droits civiques des personnes noires.
« Désormais, vous êtes noire. Contrairement à ce qu'on imagine, ce n'est pas une question de peau, c'est une question de regard, de ressenti... » Une première phrase retentit dans la salle et immerge instantanément le spectateur dans l'action à venir. Tania de Montaigne propose de se positionner directement dans la peau de cette jeune femme noire. L'autrice conte les faits de cette histoire injuste et pesante. Les phrases se font tranchantes, le ton direct, parfois sombre ou cynique. Des blessures encore à vif et qui prennent toujours sens aujourd'hui imprègnent le texte et le rendent plus émouvant encore. Le corps de la narratrice, perdu dans un clair obscur, se fond dans un décor animé par des vidéos d'archives et projections. Au delà de la vie de cette héroïne, c'est également l'histoire des débuts d'une lutte qui se développe sur scène. Le noir n'est pas seulement la couleur d'une peau qui détermine un être et « il va falloir traverser cette couleur si vous voulez réfléchir à cette problématique qui se pose au milieu de la table » assure Tania de Montaigne.

Publié le 03/06/2022 Auteur : Clémence Bry

 

Les 7, 8, 10 et 11 juin à 20h, le 9 juin à 19h30, Théâtre National de Bretagne, Rennes, 12-30€, t-n-b.fr


Mots clés :