Df794a72d904ce1206bf38744719eed49c9980d6
A432df68e37332e9e9ec3e7f144b1e5eaa4b4dcc
Fermer
jeunesse

Gros, c'est fin

44f4f5d1bf6066e8119c5da7ca361d2a349d3b3c
Sylvain Levey, au fil d'une mise en scène ingénieuse et intime, déploie avec beaucoup de finesse le récit autobiographique d'une acceptation de soi et d'une découverte du théâtre.

Seul sur scène, dans un ingénieux décor, l'auteur-comédien se raconte. Enfant maigrichon soudain devenu gros au fil d'un été, il doit apprendre à apprivoiser ce corps nouveau , à vivre avec la façon dont il est perçu. En parlant, il cuisine. Se dévoilant sans fausse pudeur, il relate les rendez-vous médicaux, les inquiétudes familiales, le regard des autres, l'adolescence. On aurait pourtant tort de croire que le spectacle se résume à un portrait un brin attendu doublé d'une injonction à accepter les différences. Si c'est une ligne qui sous-tend évidemment la proposition subtile de Sylvain Levey, il ya bien plus dans ce portrait que le simple parcours d'un « gros ». Ce que la pièce décline aussi, c'est une rencontre forte avec le théâtre et la scène. Avec elle, par elle, le petit garçon devenu jeune homme enrobé se trouve enfin une place. L'écriture fine et l'interprétation pétrie de sincérité de Sylvain Levey tire, avec beaucoup d'intelligence, cette autobiographie au-delà de la chronique convenue, vers le récit universel d'une rencontre avec l'art.

Publié le 16/10/2021 Auteur : Guillaume B.

Gros de Sylvain Levey les 19 à 20h et 20 octobre à 19h au Grand Bleu, 36 avenue Marx Dormoy à Lille www.legranbleu.com


Mots clés : theatre Obesite jeunesse