Bf283e57faa3408d94c429d08392fbc9eaecf38d
4a2ec1c6666824366cf0133cab4ff1a65fd3b3e2
7dbe62226af4b8d440084a4c644800d354986ba8
4d99efb90712571879111ac3010431cca2f7312a
Fermer
concerts

Du jazz, du Gers...

21ec7a5bfc180f807daa65d2794f3a969d945995

C'est assurément l'un des gros rendez-vous jazz de la saison. Chaque année depuis 32 ans, quelques-unes des pointures du genre se retrouvent au coeur du Gers, à Marciac, pour 15 jours de festival. Amateurs de jazz et de terroir, c'est le moment de gérer le détour.

Marciac, bourgade tranquille de 1200 âmes « nichée dans la verdure gersoise ». Son lac, ses arcades médiévales, son église et son clocher, le plus haut de la région... Apparante quiétude bouleversée chaque été par des milliers de visiteurs « réunis dans la célébration d'une musique : le jazz » !
L'histoire dure depuis 1978, alors autour d'une poignée d'amateurs : plutôt jazz traditionnel à ses débuts « avant d'étendre sa durée et de diversifier sa formule ». Faut bien s'adapter. Résultat depuis : de nombreux musiciens français et étrangers de tous continents, et des stars internationales telles Lionel Hampton, Oscar Peterson, Michel Petrucciani... qui font aujourd'hui de Jazz in Marciac « un festival important sur le plan européen » assume Jean-Louis Guilhamon, organisateur en chef, par ailleurs maire de cette ancienne bastide ! Pas banal. Et pour cause : l'homme « a su rallier l'adhésion populaire, en impliquant toute la commune (restaurateurs, commerçants...) à cette fête du swing ». Genre fête au village.

... ET DU LOURD

C'est aussi qu'à Marciac, on ne badine par avec la prog', voulue rigoureuse : « pas de concession à la mode, pas de dérive démagogique, pas de fourre-tout », ici, on tape dans le jazz, le vrai, « sans exclusive de genre ni de style, jusqu'aux musiques cousines mais sans compromission ». C'est-à-dire parfois quelques "dérives" soul ou blues.
Une feuille de route totalement à l'image de cette 32ème édition : des pointures, avec un Sonny Rollins (« le géant du ténor ») aligné en ouverture, des révélations telles qu'Avishai Cohen ou les (excellents) Caravan Palace, des retours, nombreux, entre Ahmad Jamal, Wynton Marsalis, Manu Katché, Yuri Buenaventura (...), et au contraire des premières fois, avec Jan Garbarek ou le célèbre Buena Vista Social Club. De gros concerts donc (rendez-vous sous le chapiteau au terrain de sports) et à côté de ça, une vraie ambiance festival marquée par des concerts (encore) et animations en tous genres disséminés dans les artères diverses de la petite ville... et en point d'orgue bien sûr, le bien-connu savoir-vivre gersois, du fois gras au magret, « arrosé de vins des Côtes de Saint-Mont ». De quoi reprendre des forces en attendant le prochain concert !

Publié le 28/07/2009 Auteur : W. Do Nascimento

Jazz in Marciac, du 31 juillet au 16 août (de 10 à 60 euros le concert). Tel : 08.92.69.02.77. www.jazzinmarciac.com.


Mots clés : concerts