Df794a72d904ce1206bf38744719eed49c9980d6
A432df68e37332e9e9ec3e7f144b1e5eaa4b4dcc
8a32cdd0d204ad62583cfe10f445b1555d4c8c3e
E06be8735a9d4064114940c26cdb970bd595ba80
Fab21f83ebeaec4d09dda0d6fbc9154e1fc28a2a
1b5e3ee551b350ca4dcfb9967eab90ee0be6e2f0
Fermer
théâtre

Christophe Rauck et le Théâtre du Nord

948efbed735144d680f85bd8a87540c508934769

2014/2015, une nouvelle aventure. Sauvé par le théâtre, Christophe Rauck, acteur devenu metteur en scène, a retenu de son passage au Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine que « Au théâtre, il n’y a pas de réactions, il n’y a que de l’action ». Nommé il y a tout juste un an, il a succédé en janvier 2014 à Stuart Seide à la tête du Théâtre du Nord - qui affiche une belle santé avec 85% de taux de remplissage - et de l’EPSAD rebaptisée Ecole du Nord. Il rêve pour sa première saison en métropole lilloise d’un théâtre où se rejoignent la poésie, l’imaginaire, et l’esprit d’ouverture et de démocratie.

Pour concrétiser cet élan qui fait du théâtre le dernier bastion de nos utopies partagées et plus que jamais indispensables, un collectif de neufs artistes associés irriguera la maison. Au programme dix-neuf spectacles de théâtre (Brecht, Pinter, Gorki, Kaplan, Kertész, Genet, Tchekhov, Ricordel, Von Mayenburg….) mais aussi des concerts, des cafés philo, des lectures, des rencontres au bord du plateau, des expositions, des stages et même de l’acrobatie !

Au chapitre des nouveautés, le festival Prémices change de date. Il passe du printemps à l’automne, une saison plus propice à la venue des programmateurs. La prochaine édition aura donc lieu en septembre 2015. Côté accueil, le public pourra dès le 18 septembre et le premier spectacle de la saison, Les Serments indiscrets de Marivaux (mise en scène de Christophe Rauck), profiter avant ou après le spectacle d’un bar avec petite restauration situé dans le hall rénové. Et pour concrétiser graphiquement ce vent nouveau, on se dit en feuilletant la brochure de saison signée par l’artiste Paul Cox, qu’au Théâtre du Nord, le changement, c’est maintenant !
Trois questions à Christophe Rauck

SORTIR : Vous prenez en main trois entités, le Théâtre du Nord à Lille, l’Idéal à Tourcoing et l’Ecole du Nord ?

Christophe Rauck : A propos de Tourcoing, le Théâtre du Nord est un lieu singulier qui n’a pas deux salles mais deux théâtres sur deux territoires différents. Les habitants de Tourcoing doivent retrouver le chemin de leur théâtre dans lequel est proposé cette saison une programmation jeune public qui devrait permettre de tisser de nouveaux liens avec la population.
Ce qui m’a intéressé dans la candidature à la direction du Théâtre du Nord c’est qu’il y avait une école. J’ai un vrai plaisir à transmettre. Et puis l’Ecole du Nord qui sera présidée par Marie Desplechin, c’est plus parlant que l’EPSAD.
 
SORTIR : Le problème des intermittents doit beaucoup vous préoccuper ?
C.Rauck : Oui. Si je suis devenu acteur, metteur en scène et aujourd’hui directeur d’institution c’est parce que j’ai pu bénéficier de ce système d’allocations. Les intermittents, ça n’existe pas. Ce sont des comédiens, des danseurs, des danseuses, des chanteurs, des chanteuses, des techniciens, des techniciennes, des éclairagistes, des metteurs en scène de renom d’ailleurs.
C’est insupportable de se rendre compte que les singularités qui font les différences et les richesses de notre société sont bradées. On ne connaît le prix de l’homme que par son salaire. Je ne suis pas d’accord avec cette vision et je suis contre cette politique.
 
SORTIR : Y a t-il a un mode d’emploi pour réussir une programmation de saison ?
C.Rauck : Non, il y a des rencontres, des intuitions plus ou moins réussies. Ce qui intéressant avec le théâtre, c’est son territoire. On ne fait pas les mêmes choses aux mêmes endroits. Les histoires des lieux et des maisons nous parlent et sont porteuses du projet que nous mettons en place. Une programmation, c’est beaucoup de choses qui se rencontrent et des choix assumés avec une volonté de faire découvrir des textes qui nous paraissent pertinents. Ce qui est intéressant dans le rapport de la programmation et de la création c’est que c’est toujours lié à du vivant.

Publié le 25/06/2014 Auteur : Françoise Objois

Abonnement à partir de 4 spectacles, Pass étudiants, Théâtre en famille...

Réservations des places à l'unité de 5 à 25 € à partir du 26 juin 2014

Théâtre du Nord,

Tél.03.20.14.24.24


Mots clés : théâtre