expos

LES ÉCHELLES

Métamorphose de l’espace que propose Raphaëlle Barbet. L’art d’exposer des objets en racontant une histoire, c’est créer la surprise d’un voyage au gré du vent, comme un cabinet de curiosités débarqué des cales de bateaux.

Objets, céramiques, bijoux, textiles, luminaires, ligne spéciale Mucem, accessoires, produits d’ici et d’ailleurs... la sélection est éclectique, exigeante et esthétique

 

Elle tient compte d’une éthique, d’un engagement artistique et créatif et
d’un marché accessible. Les talents et la richesse des savoir-faire de 33
créateurs, artistes, artisans, designers, de Marseille et sa région, du bassin
méditerranéen et de l’Europe, se dévoilent dans ce concept store original,
lieu de découvertes et de rencontres de tous les publics. Messager entre
terres, ciel et océans, l’oiseau origami fil conducteur du concept store, fait
le lien entre les objets et se pose çà et là, empreint des couleurs, motifs
et matières rencontrés, réminiscences de ses différents voyages dans le
temps et le monde. De Marseille à Bombay en résonance aux expositions,
des contes aux symboles, des souvenirs aux désirs, des arts aux objets, du
béton au papier, du mat au brillant, sont autant de ponts et de déclinaisons

autour desquels dialoguent le beau, l’utile, et le subtilement inutil.

 
© Raphaëlle Barbet
* Le mot « échelles » ici est porteur de deux sens. Le premier fait allusion aux
Échelles du Levant, qui étaient les ententes commerciales entre la France (le port
de Marseille) et certains ports et villes de l’Empire Ottoman. Le second est le
rapport entre ciel et terre, symbole des échanges et des allées et venues entre eux.
Les échelles légères et en mouvement, sont des voies d’échanges verticales et
horizontales, des ponts physiques ou symboliques, des surfaces de déplacements
à double sens. Les barreaux des échelles sont autant d’idées, d’échanges, et de
choix, avec des arrêts et des ascensions pour créer dans l’espace du fort Saint-
Jean la boutique éphémère.
Il s’agit de présenter un univers, avec des objets, des œuvres, des produits en lien
avec Marseille, l’exposition « Aventuriers des mers » et de s’appuyer sur ce que
représente le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

Publié le 13/07/2017


Mots clés :