conférence

Le vivant, le jardinier : le partage de la signature

Quel est le jardin de demain ? A-t-il besoin d'un jardinier ? Pour le paysagiste mondialement reconnu Gilles Clément, le jardin n'est pas un décor. S'il répond aux règles de composition définies par les intentions du projet, il est avant tout un territoire privilégié de l'accueil au vivant. Le jardinier n'est qu'un initiateur du projet

Par Gilles Clément, paysagiste et philosophe, École nationale du Paysage (Versailles).
Suivi d'un Apero Mundi, où se prolongent les débats lors de discussion et d'échanges avec le conférencier.

Entrée gratuite

Publié le 11/01/2018


Mots clés :