expos

Il bel mondo di Belmondo

Il bel mondo di Belmondo (2017)
L’acteur, Jean-Paul, appartient à une génération exceptionnelle d’artistes qui se se sont imposés, parfois contre l’avis de leurs aînés, grâce au public qui, lui, se trompe rarement. Ses copains de conservatoire s’appelaient Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Bruno Crémer, Michel Beaune…

S’il a partagé l’affiche avec les grands noms du cinéma, Jean Gabin, Bourvil, Alain Delon, Lino Ventura, Robert Hossein, l’apprenti comédien auquel on avait prédit qu’il ne pourrait jamais tenir une actrice dans ses bras les as toutes eues ou presque comme partenaires : Sophia Loren, Claudia Cardinale, Ursula Andress, Annie Girardot, Jacqueline Bisset, etc.

Belmondo est devenu Bébel, héros familier des français, charmeur et bagarreur, à son avantage dans les films de Godard ou Truffaut comme dans ceux de Verneuil ou de Oury, à l’aise devant la caméra ou sur les planches, alternativement flic et voyou, prêtre et boxeur, fauché et milliardaire, interprète de Sartre et de Feydeau. Un monument vivant du cinéma populaire ! A lui seul, Belmondo incarne et raconte un demi-siècle de notre histoire récente !

« Il Bel Mondo di Belmondo » invite à une promenade sur les pas toujours pressés d’un acteur gâté. Tandis qu’un cycle Belmondo illustrera à la Buzine la filmographie de la star, l’exposition fait affluer les souvenirs de spectateur chez les visiteurs que l’acteur continue de séduire, de divertir et de faire rêver.

Publié le 11/10/2017


Mots clés :