expos

Escales méditérranéennes

Escales méditérranéennes (2017)
Jusqu'au 7 janvier 2018, le Musée Regards de Provence met à l’honneur la thématique des Escales méditerranéennes. Près de 80 œuvres invitent à un parcours pictural qui nous fait caboter de port en port, grâce aux regards d’artistes des XIXème et XXème siècles qui célèbrent un art de vivre méditerranéen, en rapport avec la mer.

Autant d’artistes qui vinrent poser leur chevalet dans ces escales, inspirés par le pittoresque de certaines villes, l’animation des ports, la géographie exceptionnelle du littoral, entre calanques et collines. Autant d’approches esthétiques qui mêlent romantisme, réalisme, néo-impressionnisme, divisionnisme, fauvisme, pointillisme et expressionnisme, et forment la trame narrative de ces dix étapes : Collioure, Martigues, Marseille, Cassis - La Ciotat, Toulon - Iles d’Hyères, Estérel - Agay, Saint-Tropez, Antibes - Cannes, Venise – Naples et Alexandrie - Alger.

 

L’art de vivre en rapport avec la mer
Les peintres de la Méditerranée, qu’ils appartiennent ou non à l’Ecole Provençale, n’échappent pas à la dialectique de la nature et du mode de vie. Une affirmation d’une identité méridionale transparait à travers leurs œuvres face à l’art officiel de leur époque. Sans négliger le paysage de l’arrière-pays provençal, ces peintres-là vont s’attacher à magnifier la vieille cité phocéenne, multipliant les points de vue sur son anse portuaire. Ils vont également se tourner vers le littoral, redécouvrant – tels Garibaldi, Olive, Verdilhan ou Seyssaud – le charme de petites villes comme Cassis et La Ciotat. Tandis que Ponson, de façon plus romantique, ira poser son chevalet dans les calanques, alors sauvages, qui les bordent.

L’Italie, bien sûr, tant sur sa partie méditerranéenne (Gênes, Naples) que sur son versant Adriatique (Venise). Avant Monet et Whistler, Ziem s’étourdira aux fêtes nautiques de la Sérénissime pour restituer ces moments magiques dans des tableaux qui nous fascinent toujours. Dans la mouvance de l’épopée orientaliste, c’est à Alger et Alexandrie que Friez et Courdouan feront des escales durables, s’y emplissant de sensations, fixant sub specie aeternitatis des moments de leur histoire mouvementée.

Autant d’artistes, autant de sensibilités qui constituent la narration de ces dix Escales méditerranéennes au charme contagieux.

 

Un évènement « L’Appel du Large »
Cette exposition fait partie intégrante du circuit culturel et touristique L’Appel du Large de cet été, réunissant 8 musées – Mucem ; Centre de la Vielle Charité ; Musée d’Histoire de Marseille ; Musée des Docks Romains ; Musée Ziem ; Musée départemental de l’Arles Antique ; Musée de la Légion Etrangère – à Marseille, Martigues, Arles et Aubagne, autour de la thématique commune du voyage maritime.

Fédérés par Bouches-du-Rhône Tourisme, musées, offices de Tourisme et institutionnels ont imaginé cette thématique commune pour proposer aux visiteurs, résidents et touristes, une approche inédite du territoire, véritable pont entre culture et tourisme.

Cette exposition est soutenue par la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage, mécène bâtisseur du musée en 2013.

Ateliers d’art plastique
Dans le cadre de l’exposition – Escales Méditerranéennes – le Musée Regards de Provence propose des ateliers d’art plastique, animés par la plasticienne, diplômée des Beaux-arts, Frederika von Maltzahn. Concentrés sur le ressenti, les participants découvrent les œuvres d’un nouvel œil et dans tous leurs détails :

Publié le 18/08/2017


Mots clés : Cote d'azur Large mer