théâtre

À Vif

À Vif (2017)
Kery James, rappeur charismatique, se meut en auteur dramatique et comédien, pour évoquer, sous la forme d’une joute oratoire entre deux jeunes avocats, la situation critique de nos banlieues. Efficace et intelligent.

C’est une joute, un combat, un échange. Un match poétique et politique vaillamment et brillamment mené par Kery James et Yannik Landrein. Le rappeur et le comédien campent deux avocats défendant des causes ennemies, deux voix s’élevant l’une face à l’autre, les voix de deux France opposées. Pour l’un, l’État est coupable de la situation des banlieues. Pour l’autre, seuls les citoyens sont responsables de leur condition.
Avec À Vif, Kery James, rappeur et poète humaniste, écrit un dialogue et tente une autre forme d’échange, la controverse, l’art de la parole, avec comme ambition de composer « une pièce qui participe à la vie de la cité » car « ma conviction intime est que tous ensemble, nous pouvons parvenir à améliorer la situation des banlieues en France et le vivre ensemble ». Et effectivement, dans ce vif échange de parole libre et libérée, d’écoute réciproque et d’argumentation sans mépris ni cynisme, le mot ensemble signifie vraiment quelque chose.

Collaborateur artistique Pascal Kirsch
Scénographie Mathieu Lorry-Dupuy
Création sonore Loïc Le Roux
Création lumière et vidéo Julien Dubuc
Conseiller à la dramaturgie Samuel Gallet
Régisseur général Thomas Crèvecoeur

Production Astérios Spectacles
Coproduction Les Scènes du Jura - Scène nationale / Radiant-Bellevue / Le Train Théâtre / Maison de la musique de Nanterre / Pôle Culturel d’Alfortville / L’Atelier à spectacle

 

Salle Albert Camus

Durée : 1h30

Texte Kery James
Mise en scène Jean-Pierre Baro

Avec Kery James, Yannik Landrein et la voix de Jean-Pierre Baro

 

Publié le 04/07/2017


Mots clés : debat Societe