expos

Le roman photo, icône sociétale

327f7bcbb5ea0da409471a39ecf85e5b2ca91094
Pour la première fois de sa longue existence le roman photo est mis en lumière. A partir du 13 décembre, le Mucem rend justice à cet art trop souvent méprisé, pourtant incontournable de la culture populaire du XXème siècle.

 

Né en Italie en 1947, le roman photo -photographies accompagnées de bulles à l'instar du dessin dans la bande dessinée- est souvent perçu comme niais, frivole et trop sentimental. Jamais adulé, toujours décrié, cet art porté par un gros succès commercial et éditorial et devient un best-seller de la littérature populaire. Aujourd'hui, l'exposition le met à l'honneur à travers des objets, des images, des maquettes et retrace son histoire de ses origines à nos jours.

 

Belles images et mots d'amour sont certes l'un des points fort de cette littérature, néanmoins, le Mucem tient à montrer l'autre visage du roman photo, celui derrière les clichés . Selon Frédérique Deschamps, la commissaire d'exposition : « L’exposition ne cherche pas à présenter cela comme de la grande littérature : son propos est de donner à voir ce qu’est et était le roman-photo, un genre méprisé, car très mal connu. ».

 

Un art qui accompagne aussi l’avènement de la femme : créé pour un lectorat plus féminin, cette littérature traite aussi bien de récits sentimentaux que d'évolution des mœurs et d'émancipation féminine. Il est une fidèle représentation sociale de son ère. L'autre enjeu de cette manifestation est de rendre justice à le révolution des nouvelles technologies. « Le roman-photo est un formidable sismographe de la société des Trente Glorieuses. Ces contes de fées modernes sont peuplés de réfrigérateurs, de voitures, de tourne-disques, signes tangibles de la modernité et d’autres objets de romance ou de désir . Le parcours entraîne aussi le visiteur dans d'autres salles, proposant des créations plus alternatives inspirées du roman photo comme le genre érotico-pornographique, les satires d'Hara-Kiri ou encore le film La jetée de Chris Marker. Le roman photo a t-il fait son temps ? A l'évidence toujours pas, en effet, le magazine Nous Deux , spécialiste du genre vend chaque semaine 250 000 en France.

 

 

 

Publié le 11/12/2017 Auteur : laura fortes

 

Du 13 décembre au 23 avril

 

Mucem

 

7 Prom. Robert Laffont,

 

13002 Marseille

 

04 84 35 13 13

 

9,50€ /13€

 


Mots clés : exposition Roman-photo