théâtre

Le marché noir des petites utopies

3de0f27375e468d200022110200e1611de675167
Pour les curieux téméraires, le Daki Ling présente un spectacle angoissant, étrange et enchantant, le marché noir des petites utopies, un parcours parsemé de petites formes marionnettiques entraînant les effrontés dans un monde d'ombres et de frissons.

 

A travers ces pièces, les pantins exorcisent le temps qui passe et se promènent depuis 2013 dans la ville de Marseille, pour aller à la conquête de tous ces territoires marionnettiques, des rêves clandestins plein la tête. C'est aujourd'hui le Daki Ling qui donne carte blanche à ce théâtre d'objet pour complaire petits et grands d'univers sombres, minimalistes et poétiques d’adaptations littéraires.

 

 

 

Le marché noir des petites utopies est le premier festival dédié à la marionnette à Marseille. En plus d'être actuelles et impertinentes, ces scènes sont autant à la portée des enfants qu'à celle des adultes. Une manifestation novatrice et monstrueuse.

 

 

 

Les rats dans les murs, une création de la compagnie Ka. Après un emménagement dans une vielle maison de famille rénovée et effrayante, un homme et son chat entendent au cœur de la nuit des bruits inquiétants qui les réveillent, les sons viennent de derrière les murs. La demeure révèle alors tous ses secrets, et ceux de ses anciens locataires... Un spectacle où la folie s'installe et prend peu à peu possession du héros.

 

 

 

Clown house, est l'histoire de la vacuité humaine. Un immeuble, 5 appartements, 6 personnages tragi-comiques dans une atmosphère confinée, effrayés par la vie, embourbés par leurs peurs, leurs obsessions et leurs solitudes. Un spectacle qui donne à voir notre mode de vie moderne poussé à l’extrême, mettant en scène ces petites routines et ces grandes habitudes qui, inexorablement, nous éloignent de nos rêves.

 

 

 

La mastification des morts, dans une ville-cimetière, les défunts ont encore leurs mots à dire et racontent leurs souvenirs, leurs remords, leurs regrets, leur vie dans l'au delà... Un montage de courts textes qui donnent à rire de la mort.

 

 

 

Le Daki Ling entraîne son public à la rencontre d'un ailleurs, d'un monde lugubre, mythiques et sombre ou les pantins sont des poètes illuminés.

 

Publié le 28/11/2017

 

9 décembre à 21H

 

Daki Ling

 

45A rue d'Aubagne, Marseille, 13001

 

10€- 2€ (pour les adhérents)

 

 

 


Mots clés :