Deux fois par an, l'Orchestre philharmonique du Pays d'Aix, diffuse le répertoire symphonique dans les villes et villages provençaux. Il réunit, sous la bannière du chef Jacques Chalmeau, musiciens et professeurs des écoles de musique de notre région, qui se retrouvent à chaque session pour le plaisir de partager leur art. Cette année, la philharmonie a choisi de mettre à l'honneur le Russe Tchaïkovski, avec son célèbre Concerto pour piano n°1, interprété par le jeune virtuose David Kadouch. Très populaire depuis sa création en 1875 aux Etats-Unis, la partition est devenue un passage obligé pour tout concertiste désireux de briller dans les grandes salles. Suivra également la Symphonie n°5 (1888), dont le thème conducteur dit du « fatum », transformé au cours de chaque mouvement, est vaguement apparenté à celui du concerto. Rarement une oeuvre symphonique a été à ce point chargée par son créateur d'intentions spirituelles, s'attachant à figurer la lutte de l'homme face à son destin. S'y entremêlent ainsi avec bonheur les influences slaves et la technique du développement et de l'orchestration de Beethoven, Brahms ou Berlioz.